Les Colombiers

Les colombiers en Normandie sont très nombreux dans toute la région et ils possèdent une grande importance dans l’histoire. Dés le XIIIe siècle, les terres seigneuriales qui sont devenues de moins en moins rentables et productives, il fallait trouver une nouvelle production agricole qui serait susceptible d’engendrer des revenus importants. C’est à cette époque que la chair de pigeons et les œufs étaient fort appréciés au cours d’un bon repas. Les bonnes convenances de l’époque voulaient également que les seigneurs honorent leurs obligations en offrant à leurs créanciers un couple de pigeons. La grande majorité des colombiers normands furent édifiés entre le Moyen Age et la Révolution, période à laquelle le droit de colombier fut aboli. En effet, les pigeons étaient laissés à l’abandon par leurs propriétaires et ils s’abattaient sur les champs et les récoltes provoquant la colère des paysans.

On voit dans toute la campagne normande s’élever ces grosses tours, massives par leurs formes, raffinées et élégantes par leurs décorations, sur le côté d’un château, dans un coin de champ ou à l’écart d’une ferme. Composé de silex, de briques et de colombages son architecture est en général circulaire, mais on en trouve des hexagonaux, des octogonaux et un dodécagonal (rare).. Il est surmonté d’un toit en forme de poivrière, couvert de tuiles, d’ardoises et plus rarement de chaume, avec des lucarnes ou lanternons, d’où les pigeons s’envolaient. Au sommet du toit l’épi de faîtage en plomb sert de reposoir au seul pigeon dressé. Il est important de graver ses armoiries au-dessus de l’étroite porte et de raffiner le décor du colombier.

A l’intérieur on découvre une superbe et imposante charpente de bois dont le cœur est relié à une échelle pivotante qui donne accès aux milliers de boulins (orifices où logent les pigeons). La plupart des colombiers sont visibles de la route, et parfois accessibles avec l’accord de leur propriétaire s’ils sont situés sur une propriété privée. Dernière petite précision : les colombiers abritent des pigeons et non des colombes !

Colombier normand

Colombier dans le Pays de Caux

 

Tourisme et colombiers normands

Le Comité Départemental de Tourisme de Seine-Maritime a réalisé une excellente brochure qui vous entraînera dans le pays de Caux sur le thème des colombiers normands : La Route des Colombiers cauchois.

Découvrez notre liste d’intervenants et acteurs locaux pour faire du tourisme en Normandie et découvrir les colombiers et autres petites histoires dans la région que ce soit pour un week-end ou des vacances en Normandie !

Les Colombiers, qu'en pensez-vous ?

Partagez votre avis, point de vue, idée, bon plan, bonne adresse, opinion et tout ce que vous souhaitez exprimer sur Les Colombiers en postant votre commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire