Route des Manoirs du Perche

Manoir Perche

Au cœur de ces manoirs percherons, les châtelains du XVIe siècle y menaient une existence assez rustique, entre l’opulence d’un seigneur et le dépouillement d’un paysan.

Le guide de la région Normandie vous invite, au sein de sa rubrique Normandie Découverte, à parcourir la route des manoirs du Perche. On ne dira jamais assez sur la beauté d’un manoir percheron, sur la beauté de ces vieux corps de bâtiments couverts de tuiles et d’ardoises, placés dans cette belle région du Perche en Basse-Normandie.

Région du Perche

La région du Perche est sans doute l’une des plus attachante de Normandie, par ses paysages variés et vallonnés, ses villages pittoresques, ses beautés architecturales, et surtout cette douceur de vivre.

Le Perche n’a pas donné qu’une race chevaline, les percherons, et des familles d’émigrants vers le Canada. C’est aussi une famille prestigieuse, les comtes du Perche; c’est une abbaye trappiste splendide, celle de Soligny-la-Trappe, …

Notre circuit Route des Manoirs du Perche

Bellême, Rémalard, Villeray, Colonard-Corubert, Nocé, … notre itinéraire provient de l’excellent petit fascicule « Routes tranquilles du Perche » disponible dans les offices de tourisme de la région.

Bellême

Bellême

Vue sur Bellême

En lisière de la belle forêt qui porte son nom, Bellême est la capitale historique du Perche. C’est une ville pittoresque avec ses vestiges médiévaux, son porche du XVe siècle, ses voûtes et ses nombreux hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècle, tel l’hôtel Bansard-des-Bois près des douves de l’ancienne forteresse. Voir également le jardin du presbytère, pour la vue sur la magnifique forêt de Bellême.

Rémalard

A 18 km au nord-est de Bellême, gros bourg percheron où naquit Octave Mirbeau, l’auteur du roman Journal d’une femme de chambre. La mairie est installée dans la gentilhommière où il passa son enfance.

Moutiers-au-Perche

De Rémalard, en prenant la route de Moutiers-au-Perche; sur la droite de celle-ci, à environ é,5 km, on aperçoit dans un vallon le manoir de Voré, manoir privé, beau château dans le plus pur style XVIIIe siècle, mais le moins percheron des manoirs du Perche.

A Moutiers-au-Perche, parcourez ce village pour découvrir ses maisons qui s’accrochent à un versant de colline.

Villeray

Un magnifique village du Perche, assez caractéristique, à flanc de coteau au pied du château du XVIe siècle à façade blanche. En parcourant ce village de Villeray vous découvrirez de superbes maisons. Au bord de la rivière, un moulin, et plus haut un charmant château.

Nombre de manoirs sur cet itinéraire sont des propriétés privées et ne peuvent être visités. La plupart du temps ils sont visibles de la route.

Nocé

A 8 km à l’est de Bellême; de beaux manoirs visibles de la route. Le manoir de Courboyer, à 3 km au nord, est l’une des plus remarquables gentilhommières construites dans le Perche à la fin du XVe siècle. A la sortie de Nocé, sur la route de Berd’huis, le manoir de Lormarin du XVIe siècle avec ses trois tours rondes. Suivre la route jusqu’à Préaux-du-Perche et voir le manoir de la Lubinière, une élégante demeure du XVIe siècle.

Le manoir de Courboyer, ce superbe manoir percheron héberge désormais la Maison du Parc naturel régional du Perche. Une sympathique équipe propose une exposition sur le Perche et son histoire, et un accès libre à la salle du Drapeau, l’un des trois derniers drapeaux de bataille du XVIe siècle restant sur le « Royaume », pris aux ligueurs par Pierre de Fontenay pendant la guerre de Religion.

A 2 km de Saint-Cyr-la-Rosière; dans une jolie campagne, le manoir de l’Angenardière qui date du XVIe siècle. Flanqué de deux grosses tours. Ce manoir comme la quasi-totalité des manoirs du Perche, ne se visite pas.

Le parc du château de Lorière, à 2 km au nord du Theil, route de Rémalard est ouvert (entrée payante – 1 heure de visite) de mai à fin septembre, les week-ends et jours fériés (le château ne se visite pas). Parc à l’anglaise planté il y a plus de 150 ans sur 15 ha.

Colonard-Corubert

Petit village au nord-est de Bellême présente un ensemble de maisons percheronnes typiques, dominé par la Ferme de la Grande Maison, ancienne demeure seigneuriale de Colonard-Corubert construite au XVIe siècle

La Perrière

Perché sur un éperon de grison, ce petit village dévoile tout le charme d’une ancienne place forte, avec ses vieilles ruelles étroites. On y voit encore de nombreuses traces du passé, notamment des maisons des XVIe et XVIIe siècles.

Route des Manoirs du Perche, qu'en pensez-vous ?

Partagez votre avis, point de vue, idée, bon plan, bonne adresse, opinion et tout ce que vous souhaitez exprimer sur Route des Manoirs du Perche en postant votre commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire