Ville de Caen

Caen

Château de Caen

Caen est la capitale de la région Basse-Normandie, c’est la 32è ville française, juste derrière Douai et Metz et devant Dunkerque et le Mans, avec 193 000 habitants. La ville de Caen ne s’est convertie que tard à l’industrie mais constitue un centre tertiaire important.

Appelée Cadomus dans l’Antiquité (nom dérivé d’un mot signifiant « champs de combat »), Caen semble avoir été prédestinée a essuyer de meurtrières batailles. La ville prend son essor au XIe siècle sous l’impulsion de Guillaume le Bâtard, qui prendra par la suite le pseudo plus flatteur de « Guillaume le Conquérant ». Duc de Normandie, il fait de Caen sa résidence d’élection et ordonne qu’on lui construise un château.
Cité florissante au XIVe siècle, Caen suscite la convoitise des Anglais. Envahie et pillée en 1346, par les armées du roi Edouard III, puis par celle d’Henri V en 1417, elle ne retourne dans le giron français qu’en 1450. La Révolution trouve une ville acquise à sa cause. Caen fut la ville refuge des Girondins luttant contre la Convention de 1793.

La ville de Caen fut touchée par les guerres de religion, elle fut surtout détruite à 75% par les bombardements alliés en 1944. Une partie de ses richesses patrimoniales a pourtant été sauvé et la reconstruction de la ville simultanément à la rénovation de ses monuments offre aujourd’hui aux Caennais un ensemble harmonieux où l’histoire est omniprésente. A deux heures de Paris, à deux pas de la mer et de la campagne, elle offre le dynamisme de sa jeunesse étudiante et le confort de la vie provinciale. Tournée vers l’avenir et la recherche, en constante évolution, elle n’en reste pas moins attachée à ses traditions.

Bataille de Caen, le lendemain du débarquement alliés en Normandie, Caen brûle. De violents affrontements opposent les Occupants aux alliés, bien décidés à s »emparer de cet important carrefour stratégique. Les Allemands défendent la ville avec détermination, avant de s’enfoncer dans la retraite. Le centre ville est en flammes. Les Canadiens libèrent la ville le 9 juillet mais les combats et les pilonnages se poursuivront encore après la chute du faubourg de Vaucelles, le 20 juillet. 10 000 habitants parmi les 55 000 que la ville comptait avant guerre ont été enterrés sous les ruines lors d’une bataille qui, au total, aura détruit la ville à près de 75%.

Caen

Port de Caen

Capitale de la Basse-Normandie, Caen est une ville d’histoire avec un patrimoine et un passé évocateurs. Rassemblant maintenant autour d’elle plus de 200 000 habitants, la ville, dont le centre a presque été entièrement reconstruit après la guerre, offre une qualité de vie et une quiétude propres aux villes de province. Rien de tel qu’une petite promenade dans les vieux quartiers du Vaugueux, de la rue Froide, de la rue Caponnière ou encore de la place Saint-Sauveur pour apprécier la beauté de cette préfecture. Caen bouge et vit, et fait le bonheur de nombreux touristes.

Mémorial pour la Paix

Le mémorial pour la Paix qui se trouve à Caen est un site culturel et touristique de première importance dans la région Normandie. Le Mémorial de Caen est de nos jours en Europe l’un des premiers sites mémoriels avec une moyenne de 400.000 visiteurs sur l’année. Le Mémorial fut plusieurs fois récompensé pour la qualité d’accueil et la richesse de ses collections. Il organise des visites guidées en complément de la visite et des expositions temporaires s’y tiennent régulièrement

Parcours touristique de la Bataille de Normandie

En visitant la région Basse-Normandie par la route, on est toujours surpris par ces panneaux de signalisation aux accents guerriers qui procurent à la Basse-Normandie une allure de jeu de piste militaire géant et la ville de Caen est un point de départ idéal pour parcourir les plages du débarquement et la Bataille de Normandie..

Site officiel de Caen : http://www.caen.fr

Ville de Caen, qu'en pensez-vous ?

Partagez votre avis, point de vue, idée, bon plan, bonne adresse, opinion et tout ce que vous souhaitez exprimer sur Ville de Caen en postant votre commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire