Bacs pour traverser la Seine en Normandie

Bac en Seine
Bac sur la Seine à Quillebeuf

Depuis des décennies en région Normandie, la Seine se traverse en empruntant des bacs. Les bacs en Seine sont des bateaux à fonds plats qui sont fabriqués avec un avant et un arrière indifférenciés (amphidromes), permettant à des véhicules de passer d'une rive à une autre.




Jusqu'en 1959, la Seine ne pouvait être franchie entre Rouen et la Manche qu'en empruntant un bac. La construction du pont de Tancarville permit alors de faciliter ce franchissement du fleuve.

Jusqu'en 1959, le fleuve ne pouvait se franchir, entre Rouen et le littoral de la Manche, qu'en empruntant un bac. La construction du pont de Tancarville permit alors de faciliter ce franchissement du fleuve, puis quelques décennies plus tard la construction du pont de Normandie fluidifia encore un peu plus le trafic.

La proposition est alléchante et unique ! Pas un seul tour-operator français ne la propose dans son catalogue ! Et pourtant, le département de Seine-Maritime, a bel et bien osé l’inimaginable ! Depuis le 1er septembre 2005, le Conseil Général du 76 offre à tous des croisières sur la Seine gratuites. Bien sûr, il ne s'agit de descendre ou de remonter tout le fleuve de Honfleur à Paris mais juste de le traverser sur quelques centaines de mètres. Un voyage sur le fleuve de quelques minutes, un petit plaisir anodin avec un faux air de vacances qui peut réserver son lot de surprises.

Bacs en Seine : Tradition fluviale en région Normandie

Tradition fluviale pour traverser la Seine qui perdure depuis le Moyen-âge en région Normandie, les bacs assurent aujourd'hui, et plus que jamais (fréquence de traversées très ample de 6h à 22h, gratuité), leur mission de service public. Pour longtemps encore tant ils ont réussi à joindre à l'utile l'agréable.

On ne peut rêver de plus pittoresque pour traverser la Seine. Il existe huit points de franchissement gratuit. Les plus touristiques sont La Bouille/Sahurs, Duclair/Berville, Jumièges/Heurteauville, Quillebeuf/Notre-Dame-de-Gravenchon. Il fonctionne toute l'année, en gros de 6h à 21h, avec une fréquence allant d'une demi-heure à une heure selon les saisons et le passage.

Les points de passage sur la Seine

Les huit bacs actuels sont des points de passage pour franchir le Seine financés par le Conseil Général de Seine-Maritime et maintenus par le Port Autonome de Rouen.

  • GRAND -QUEVILLY (rive gauche) <=> DIEPPEDALLE
  • PETIT-COURONNE (rive gauche) <=> VAL DE LA HAYE..
  • LA BOUILLE*  (rive gauche) <=> SAHURS.
  • DUCLAIR (rive droite) <=> BERVILLE.
  • MESNIL-SOUS-JUMIEGES (rive droite) <=> YVILLE SUR SEINE.
  • YAINVILLE (rive droite)<=> HEURTEAUVILLE
  • JUMIEGES (rive droite) <=> HEURTEAUVILLE.
  • QUILLEBEUF* (rive gauche) <=> PORT-JEROME / NOTRE-DAME DE GRAVENCHON.

* Ceux de Duclair et Quillebeuf -portant plus de 50 tonnes et pouvant embarquer les poids lourds- sont classés comme maritimes et pilotés par des inscrits maritimes les autres bacs sont fluviaux.

PETITES HISTOIRE DE LA REGION NORMANDE

Avant de venir passer quelques jours dans la région, nous vous invitons à découvrir ces petites histoires de Normandie afin de mieux connaître le patrimoine régional, parcourir et découvrir cette grande région historique française.

caret-down caret-up caret-left caret-right

Ce ravissant petit port d'Harfleur fut autrefois très actif et même port souverain de la Normandie. Harfleur à l'embouchure de la Seine

Lire la suite ...

Au cours des siècles, les hommes ont aménagé le terrain en un étonnant patchwork de vergers, bosquets et champs d'une grande variété de couleurs

Lire la suite ...

Dés le XIIIe siècle, les terres seigneuriales qui sont devenues de moins en moins rentables et productives, il fallait trouver une nouvelle production agricole qui serait susceptible d'engendrer des revenus importants

Lire la suite ...