La région Normandie Haute et Basse

La région normande avec La-normandie.info pour une rapide présentation de la grande région Normandie (région Basse et région Haute).

C’est en 1956 suite au plan de modernisation du territoire que la région Normandie fut scindée en deux entre le nord et le sud, entre région Haute-Normandie et région Basse-Normandie. En 2016, un nouveau plan de modernisation réunifie de nouveau la basse et haute en une seule Normandie.

Parcourez la page et la région Normandie, son histoire avec la Bataille de Normandie ou la Guerre de Cent Ans, l’industrie et les chiffres clefs en région Basse-Normandie et région Haute-Normandie, sa géographie régionale et son top 10 des agglomérations importantes dans la région.

Sommaire

  1. Histoire en région Normandie
  2. La région Normandie en chiffre
  3. Géographie et Normandie
  4. Nature et environnement
  5. Principales agglomérations normandes

Histoire en région Normandie

Vous pouvez retrouver de plus amples informations sur l’histoire régionale en parcourant la page suivante : https://www.la-normandie.info/region-normandie/histoire-de-la-region-normandie.

Quelques dates et repères clefs pour en apprendre plus sur la région et mieux connaître la Normandie et ses petites histoires normandes. Dates importantes, repères historiques et faits marquants qui font l’histoire de la Normandie.

  • Ve siècle : la région est conquise par les francs.
  • VIIe siècle : le monarchisme bénédictin s’étend (ST. Wandrille, Jumièges, Fécamp, Mont-Saint-Michel).
  • IXe siècle : les invasions normandes dévastent le pays.
  • 911 : par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, Charles III le Simple cède la Normandie à Rollon.
  • 1066 : Guillaume le Bâtard conquiert l’Angleterre. 1087 : l’État anglo-normand est partagé.
  • 1106 : la victoire de Tinchebray donne la Normandie aux Plantagenêts.
  • 1204 : l’Angleterre annexe la région.
  • 1436-1450 : la France la reconquiert.
  • 1468 : la province est rattachée au domaine royal.
  • 1789 : Sous la révolution française la région est séparée en 5 départements qui sont les départements normands que l’on connait aujourd’hui.
  • 1944 : Épargnée lors de la 1ere guerre mondiale la région paie un lourd tribut lors de la Bataille de Normandie et du débarquement de Forces alliés. Les villes du Havre, Saint-Lô, Lisieux sont rayées de la carte.
  • 1956 : L’État français scinde la Normandie historique en deux régions administratives françaises : La Basse-Normandie (capitale Caen) et la Haute-Normandie (capitale Rouen).
  • 2016 : Les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie sont réunifiées pour de nouveau former une seule et unique région, la région Normandie.

La Normandie est réputée pour son temps tempéré et le climat normand semble propice à l’épanouissement des plumes, écrivains, peintres, artistes et autres normands célèbres de fort calibre

La région Normandie en chiffre

Industrie en Normandie

S’est implantée surtout dans la vallée de la basse Seine (raffinage de pétrole, industries mécaniques, textiles et chimiques), autour de Rouen et du Havre, avant-ports de Paris. Quelques autres ports (Cherbourg, Fécamp, Dieppe) et des stations balnéaires, ainsi que trois centrales nucléaires (Paluel, Penly et Flamanville) et le centre de retraitement des combustibles nucléaires de la Hague, jalonnent le littoral.

Région Haute-Normandie en chiffre

  • Superficie: 12.258 km2.
  • Départements: Eure 6.037 km2 (Ville: Évreux 49.123 hab.); Seine-Maritime 6.295 km2 (Ville: Rouen 102.723 hab.).
  • Population (1990): 1.737.247 (dont 22.293 Français par acquisition, 56.010 étrangers dont 10.601 Algériens, 10.241 Marocains, 9.060 Portugais); Population active: (estimation au 1-1-95 et entre parenthèses population salariée). 649.128 (581.875) dont agriculture – sylviculture – pêche 24.634 (5.278).
  • Industrie 158.610 (154.154) dont agroalimentaire 17.870 (15.653). Énergie 10.181 (10.171). Biens intermédiaires 63.663 (62.705). Biens d’équipements 45.119 (44.590). Biens de consommation 21.776 (21.035). BTP 45.291 (38.838). Services 420.863 (383.605) dont commerce 84.121 (68.720).
  • Transports et télécommunications 46.700 (44.905).
  • Services marchands 65.865 (63.320).
  • Finances 13.652 (12.889).
  • Services non-marchands 108.513 (102.365).
  • Chômage au (30-6-95): 13,3 %.
  • Échanges (en milliards de francs, 1994):
  • Importations: 67,3 dont produits énergétiques 22,4. Produits chimiques et demi-produits divers 13,5. Biens d’équipements professionnels 8,2. Agroalimentaire 3,6. Métaux et produits du travail des métaux 3,3. Pièces détachées 2,6 de l’UE 30,8; OCDE hors UE 13,3 (dont Amérique du Nord 4,7), pays hors OCDE 22,9 (dont Moyen-Orient 9,3).
  • Exportations: 84,9 milliards de francs dont produits chimiques et demi-produits divers 20,3. Biens d’équipements professionnels 13,9. Pièces détachées et matériels utilitaires de transports 12. Équipements des ménages 11,4. Biens de consommations 8,7. Agroalimentaire 5,1. Produits de l’agriculture, sylviculture et pêche 5. Produits énergétiques 4,4. Métaux et produits du travail des métaux 3,4 vers UE 52,2; OCDE hors UE 10,5 (dont Amérique du Nord 4,2), pays hors OCDE 19,4 (dont Moyen-Orient 1 milliard).
  • Agriculture (1994): Terres (en milliers d’ha): 1.233,4 dont surface agricole utile 848 (terres arables 565,8; herbe 279,4; étangs 14,8; terres non agricoles 146. Production végétale en milliers de tonnes, 1994): céréales 2.021,5 (dont blé tendre 1.622,1; orge et escourgeon 319,7; maîs-grain 48,8), maîs-fourrager 615; cultures industrielles dont betterave 333,8. Animale (en milliers de têtes, 1994): bovins 198,9; ovins 131,9; porcins 278,8. Lait (production finale 1994): 8.598.000 hl dont 8.008.800 hl livrés à l’industrie.
  • Pêche (1994): 13.890 t débarquées (135.724.000 francs) dont (en t) poissons frais 12.244; mollusques 1.541; crustacés 105.
  • Trafic portuaire (1994): Maritime (en millions de t): Le Havre 54,4. Rouen 19,5. Dieppe 2,2. Voyageurs (en milliers): Dieppe 1.168,1. Le Havre 1.036,8. Fluvial (en millions de t): Rouen 2,8. Le Havre 1,4.
  • Tourisme (au 1-1-1995): 320 hôtels homologués (9.018 chambres), 509 gîtes ruraux 710 chambres d’hôtes, 106 campings homologués (8.957 emplacements).

Région Basse-Normandie en chiffre

  • Superficie: 17.589 km2.
  • Départements: Calvados 5.547,92 km2 (Ville: Caen 112.846 hab.); Manche 5.948 km2 (Ville: Saint-Lô 21.546 hab.); Orne 6.103 km2 (Ville: Alençon 29.988 .).
  • Population (1990): 1.391.961 (dont 11.012 français par acquisition, 22.152 étrangers dont 3.864 Turcs, 3.480 Marocains, 3.077 Portugais). Population active ayant un emploi (au 1-1-92): 544.924 dont 61.436 dans le primaire, 160.542 dans le secondaire (dont BTP, génie civil et agricole 39.433), 271.028 dans le tertiaire (dont services 204.660); 423.441 salariée.
  • Échanges (en milliards de francs, 1994):
  • Importations: 16,2 dont biens équipement professionnel 4,74. Demi-produits non métalliques 2,82. Biens de consommation courante 1,69. Matériel de transport utilitaire 1,29. Métaux et produits du travail des métaux 1,12. Produits de l’agriculture et de la pêche 1,01 (de l’Allemagne 3,44. Du Japon 2,15. De Grande-Bretagne 1,62. D’Italie 1,33. De Belgique et Luxembourg 1,17. Des USA 0,82. Des Pays-Bas 0,8. Espagne 0,71. D’Irlande 0,67).
  • Exportations: 18,36 dont équipement ménager 3,90. Matériel de transport utilitaire terrestre 3,36. Biens d’équipements professionnels 3,32. Biens de consommation courante 1,27. Demi-produits non métalliques 1,05 (vers l’Allemagne 3,36. Italie 1,85. Belgique et Luxembourg 1,66. Espagne 1,65. Grande-Bretagne 1,59. Pays-Bas 1,05. USA 0,96. Taiwan 0,56. Irlande 0,42. Portugal 0,41).
  • Agriculture (1993-94): Terres (en milliers d’ha), 1.774 dont surface agricole utile 1.411,8 (terres labourables 616.9. Herbe 791,7). Bois (y compris peupleraies) 188,5. Terres agricoles non cultivées 30,3. Étangs et autres eaux intérieures, terres non agricoles 138,6. Production végétale (en milliers de tonnes, campagne 1993-94): blé tendre 1.186,8. Orge 195,6. Betterave industrielles 521,4. Pois oléoprotéagineux 202,3. Maïs grain 95. Colza 3,1. Production animale (en milliers de têtes au 1-12-94): Gros bovins 391,6. Porcins 863,4. Ovins 197. Lait (1994): 27.299.600 hl. Bois (en 1991): 651.488 m3.
  • Pêche (en tonnes 1991) : 58.844, dont Manche 36.959, Calvados 21.885.
  • Industrie : Salariés (32-12-92): 134.582 dont agroalimentaire 20.664. Biens intermédiaires 25.546. Bien d’équipement 45.846. Bien de consommation 20.897. Production (1991), acier 556.096 t: fonte, affinage et moulage 577.518 t. Véhicules RVI: 19.308.
  • Artisanat (1992): 21.523 entreprises. 44.110 salariés.
  • BTP salariés (au 1-12-91): 39.500.
  • Trafic maritime (en milliers de tonnes, 1991) : Marchandises: Caen-Ouistreham 3.088,5: Cherbourg 3.316,5. Granville 111,8. Honfleur 179 (1983: 530,7). Passagers (en milliers, 1991): Cherbourg 1.504,6. Caen-Ouistreham 941,3. Granville 162. Passagers trans-manche (1994) 2.900.000.
  • Tourisme (1995): Hôtels classés 630 (15.227 lits). Campings 276 (31.643 places). Hébergements ruraux 3.607 dont gîtes ruraux 1.816, gîtes d’enfants 26, gîtes d’étape 74, gîtes équestres 4, gîtes de mer 155. Chambres d’hôtes 1.515, chambres au château 17 (en 1994). Résidences de tourisme 6 (1.282 lits), colonies de vacances 274 (16.000 lits). Résidences secondaires (1994): 103.799.

Géographie et Normandie

Le climat humide et l’extension de l’élevage bovin (pour les produits laitiers surtout) donnent une certaine unité à la province, dont l’Ouest appartient au Massif armoricain et l’Est au Bassin parisien. La Basse Normandie groupe autour de Caen: le Cotentin et le bocage normand, le Bessin, le pays d’Auge et la campagne de Caen. La Haute Normandie, dont Rouen est la capitale, est formée du pays de Bray et du Vexin normand au nord de la Seine, du pays de Caux , du Roumois, du Lieuvin, du pays d’Ouche, des campagnes du Neubourg et de St. André au sud.

Liste des départements normands

Nature et Environnement

La Normandie jouit souvent d’une image bucolique entre les vaches et les prairies, le littoral et sa côte normande, le bocage et ses produits fermiers et toutes les images d’Épinal que chacun peut se faire. Ce n’est pas forcément faux mais la région Normandie comme de nombreuses régions françaises a subit l’industrialisation et les risques de catastrophes écologiques sont importants dans certaines zones de la région.

Centrale électrique et nucléaire, industrie chimique et pétrolière, découvrez les zones à risque pour la nature et l’environnement en Normandie sur la page suivante : https://www.la-normandie.info/region-normandie/environnement-region-normandie/

Principales agglomérations de Normandie

La région compte un peu plus de 3,2 millions de normands répartis sur les 5 départements dont prés de 40% sont concentrés dans le seul département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie. Le département de Seine-Maritime possède également les deux principales agglomérations régionales avec Rouen et Le Havre.

La préfecture de l’Eure, Evreux, se classe en sixième position avec une agglomération de 55 000 habitants, derrière Elbeuf en cinquième position et devant Dieppe et sa place de huitième.

Classement des agglomérations normandes par nombre d’habitant

Pour le classement général, après Rouen et Le Havre suivent deux villes de la région Basse-Normandie avec Caen qui compte 199 500 habitants et Cherbourg qui en compte 93 000 et arrive en quatrième principale agglomération normande. La préfecture de l’Orne, Alençon, pointe en septième position avec 50 000 habitants et seconde agglomération de la région Basse-Normandie devant Saint-Lô et Lisieux qui sont respectivement neuvième et dixième de ce top des agglomérations normandes.

Le Top 10 des agglomérations de Normandie

  1. Rouen : 390 000 habitants
  2. Le Havre : 249 000 habitants
  3. Caen : 200 000 habitants
  4. Cherbourg : 93 000 habitants
  5. Elbeuf : 58 000 habitants
  6. Evreux : 55 000 habitants
  7. Alençon : 50 000 habitants
  8. Dieppe : 42 000 habitants
  9. Saint-Lô : 29 000 habitants
  10. Lisieux : 28 000 habitants

C’EST PRATIQUE EN RÉGION NORMANDIE !

Retrouvez toutes nos informations pratiques en région Normandie et notamment pour savoir comment venir, quel agenda consulter, voir les plans et cartes, ou trouver les coordonnées des médias normands.

Pratique : Voir toutes nos infos

FAIRE DU SPORT DANS LA RÉGION

La Normandie est une terre d’accueil pour les sports nautiques et les sports de plein air. Sports et sportifs se trouvent en symbiose avec les grands espaces et le climat tempéré qui permet une pratique extérieure presque toute l’année.

Pratiquer un sport en Normandie