Théodore Monod normand célèbre

Théodore Monod
Photo Theodore Monod

Théodore Monod est un célèbre naturaliste français et normand qui est né dans le département de Seine-Maritime à Rouen en 1902. C'est un des plus grands spécialistes français du désert.

Monod (Rouen 1902 - Versailles 2000) est fils, petit-fils et arrière petit-fils de pasteurs protestants, Théodore se jure à l'âge de 5 ans de devenir naturaliste, lors d'une visite au Jardin des plantes. Fidèle à ce serment, il devient professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Rouen en 1922.

Théodore Monod : Naturaliste français et normand !




En 1923 il trouve sa voie et sa spécialité, loin de la région, dans l'étude du Sahara. Gagné par la fièvre des grands espaces, il parcouru le Sahara à pied et à dos de chameau d'innombrables fois.

On y va pour constater qu'il n'y a rien, mais la découverte est infinie, il faudra encore des siècles pour connaître ces étendues.

Théodore Monod

En 1955, il établit le record absolu du trajet le plus long sans point d'eau sur une distance de 1300 kilomètres. Malgré ses multiples pérégrinations sahariennes, la frêle silhouette au visage émacié, à la barbe légère, aux yeux délavés, garda toujours le contact avec la Normandie et avec sa ville natale de Rouen. Il y revenait périodiquement, aimant à rencontrer lycéens et collégiens normands pour leur faire partager et transmettre sa passion pour ce désert (entre Égypte et Libye) qu'il continuait encore, à l'âge de 95 ans, à parcourir malgré la cécité qui le frappe.

Fils de la terre et enfant du ciel selon le mot de Teilhard de Chardin, Théodore Monod aura jusqu'à son dernier souffle mis en pratique cette maxime Je suis curieux de toute chose, et ma conviction est d'abord qu'il faut respecter la vie.

Ses oeuvres littéraires

Retrouvez une liste des œuvres littéraires de Théodore Monod parmi les plus connues.

  • 1929 : La Mort de la « Baleine rouge »
  • 1937 : Méharées, exploration au vrai Sahara, Je sers, Paris
  • 1937 : Livre des prières (tiers-ordre des veilleurs)
  • 1942 : L’Hippopotame et le Philosophe
  • 1954 : Bathyfolages, plongées profondes
  • 1973 : Les Déserts
  • 1984 : L’Émeraude des Garamantes, souvenirs d’un Saharien
  • 1991 : Et si l’aventure humaine devait échouer
  • 1992 : Le Fer de Dieu. Histoire de la météorite de Chinguetti, avec Brigitte Zanda
  • 1993 : Ballade de mes heures africaines
  • 1994 : Désert libyque
  • 1995 : Maxence au désert
  • 1996 : Majâbat Al-Koubrâ
  • 1997 : Le Chercheur d’absolu
  • 1997 : Terre et Ciel, Babel, entretiens avec Sylvain Estibal
  • 1997 : Les Carnets de Théodore Monod, rassemblés par Cyrille Monod
  • 1999 : Révérence à la vie, conversations avec Jean-Philippe de Tonnac

Personnages célèbres en Normandie

La Normandie est historiquement réputée pour son temps tempéré et le climat normand semble propice à l’épanouissement des plumes, écrivains, peintres, artistes et autres normands célèbres de fort calibre.

caret-down caret-up caret-left caret-right

Le Bovier de Fontenelle

Philosophe et poète français, fils d’avocat et neveu des Corneille, Bernard Le Bovier de Fontenelle est un bel esprit fréquentant les salons (Lettres galantes en 1685). Il prit parti pour les modernes dans sa Digression sur les Anciens et les Modernes en 1687 et s’adonna sans succès, à la composition

Guillaume le conquérant

Guillaume 1er dit Guillaume le Conquérant et aussi Guillaume le bâtard, Duc de Normandie (1035-1087) et Roi d’Angleterre (1066-1087). Fils illégitime du duc de Normandie Robert 1er qui le succéda, il ne s’imposa en Normandie qu’en 1047.

Gustave Flaubert

Rouen 1821 – Croisset 1880, écrivain français, Gustave Flaubert grandit dans le cadre de l’Hôtel-Dieu de Rouen dont son père fut médecin-chef (il y acquit peut-être « ce coup d’œil médical de la vie » qu’il préconisera plus tard), il partagea l’exaltation romantique de sa génération et se passionna très tôt pour la littérature.

de maupassant

Écrivain français, Château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques, Seine-Maritime 1850 – Paris 1893, Guy de Maupassant eut une enfance libre et heureuse en Normandie où il assiste à la débâcle de 1870, puis accepte un emploi de fonctionnaire à Paris.